MEDECINE ESTHETIQUE à Lille

Interview du Docteur Velerie Leduc- Medecin Esthetique


33 vues
dr valerie leduc

VOUS POUVEZ VIVRE JUSQU’À 120 ANS EN BONNE SANTÉ.

VOICI LE SECRET DE LA LONGÉVITÉ.

Il est possible de vivre longtemps et de rester en bonne santé.

Le docteur Leduc le sait, fondatrice de la Maison Epigenetic à Paris qui propose de calculer son âge biologique et des programmes d’optimisation autour de la prévention santé. « Mesurer sa vitesse de vieillissement et la comparer avec son âge chronologique est la base pour pouvoir définir un programme d’optimisation ; qu’il soit orienté performance ou longévité ou les deux. ».

Qu’entend-on par « longévité en bonne santé » ?

Déjà dans son dernier livre – Médecine de la Beauté – « Choisissez votre âge » (Seuil - 2021), le docteur Leduc expliquait comment une alimentation équilibrée, complétée par des substances protectrices, associée à une activité physique comme la marche et à un mode de vie régulier, peut améliorer l’espérance de vie en bonne santé. «Vous pouvez vivre jusqu’à 120 ans. L’ennemi ultime de la longévité est l’inflammation chronique associée au diabète et aux maladies auto-immunes, ainsi que les maladies chroniques liées au vieillissement. L’objectif est de rester à 100% en forme, physique et mentale, sans maladie, jusqu’au dernier jour de la vie », relance l’experte. «Le concept de longévité en bonne santé comprend toutes les modalités du vieillissement qui nous permettent de prévenir ou de minimiser la durée de la phase de déclin biologique. Malheureusement, la plus grave pandémie du XXIe siècle est précisément la longévité en mauvaise santé. Aux Etats-Unis, les enfants nés ces dernières années risquent de devenir la première génération à avoir une espérance de vie inférieure à celle de leurs parents. Faisons en sorte que cela n’arrive ni en France, ni en Europe. Le point très positif est que nous sommes responsables de notre santé future, à nous de changer nos habitudes de vie pour adopter un mode de vie sain et épigénétique. Il n’est jamais trop tôt ou trop tard ! La dernière étude scientifique sur le sujet prouve qu’en 8 semaines de vie saine (alimentation choisie, 30 mn d’activité physique par jour, 7 à 8heures de sommeil par nuit, 30 mn de méditation par jour, suppléments de vitamines et probiotiques) les participants ont gagné environ 3 années d’âge biologique ! Bienvenus dans le monde de l’épigénétique… En bientraitant notre corps, nous vieillissons biologiquement moins vite que nos montres et restons plus jeunes longtemps et à l’abris des maladies liées au vieillissement. Nous luttons ainsi efficacement contre l’inflammation chronique, le stress oxydatif, la glycation, la résistance à l’insuline, l’acidose, tous responsables de l’arrivée de maladies. Prenons en compte aussi la santé de notre microbiote et protégeons-nous des métaux lourds… » En prenant soin de notre corps, nous pouvons rester jeune et top performer très longtemps et profiter ainsi de la vie !

Quelle est la cause du vieillissement prématuré ?

L’ennemi par excellence de la longévité est l’inflammation chronique causée par des régimes alimentaires malsains et qui manquent de substances protectrices telles que la vitamine D, les oméga3, les polyphénols et les activateurs de sirtuines (les molécules de la longévité). Ces dernières années, de plus en plus de personnes ayant une longue durée de vie souffrent de maladies dégénératives chroniques : 90 % des plus de 65 ans. Un segment de la population qui va doubler dans les 20 prochaines années. Et sans compter que tout cela génère un coût considérable sur les dépenses publiques de santé.

En parlant de diabète, quels sont les principaux facteurs de risque ?

Une alimentation trop riche en graisses, en oméga 6, en sucre, en glucides raffinés et en aliments transformés fait certainement partie des principaux facteurs de risque du diabète de type 2 ainsi que la sédentarité mais nous commençons à comprendre que même dans le cas du diabète auto-immune (type 1), les régimes «inflammatoires» et la carence en substances protectrices peuvent prédisposer et augmenter le risque non seulement de diabète de type 1, mais également de toutes les autres maladies auto-immunes. Dans ces conditions, les cellules souches et progénitrices de l’organisme perdent leur capacité à réparer et à régénérer rapidement les tissus car l’organisme commence à ne plus produire certaines substances protectrices comme les polyphénols et les activateurs de sirtuines.

Que sont les sirtuines ?

Ce sont les protéines de longévité qui diminuent progressivement avec l’âge, mais de façon plus évidente à partir de 35 ans.

Comment compenser ce déficit ?

«Tout d’abord avec une alimentation saine qui comprend plus d’oméga 3 et moins d’oméga 6, des flavonoïdes et des polyphénols. Mais pour stimuler les sirtuines, il est nécessaire de compléter l’alimentation par des compléments alimentaires à base de baies de maqui, de grenade, de myrtille et de polydatine. La vitamine D est très importante».

La vitamine D divise les médecins et les chercheurs. Qu’en pensez-vous ?

«Je n’ai aucun doute sur le fait que la vitamine D est essentielle. Nous en avons d’ailleurs eu la confirmation avec Covid-19 : les personnes ayant un faible taux de vitamine D ont un risque 14 fois plus élevé de développer des formes sévères de Covid-19 que celles ayant un bon niveau de vitamine D. Celles-ci sont capables de répondre plus efficacement non seulement à Covid-19 mais aussi de prévenir les maladies auto-immunes et autres maladies liées à l’avancée en âge, notamment chez les plus de 65 ans».

Quelle est l’importance du mode de vie ?

«Le tabagisme est incontestablement nocif pour la santé. La sédentarité est le facteur négatif le plus important associé à la longévité en mauvaise santé». Le sommeil aussi doit être de qualité (temps de sommeil profond) et durer entre 7 et 8 heures par nuit. C’est le moment où le corps se détoxifi e et se régénère. La gestion du stress, véritable fl éau du 21ème siècle doit être une priorité pour rester en bonne santé. La méditation, le sport, la luminothérapie peuvent aider de façon très efficace à baisser le stress chronique, vecteur d’inflammation chronique."

Quel type d’activité physique suggérez-vous ?

«Si l’on parle des personnes âgées, même une promenade peut faire la différence. Une suggestion générale, cependant, est de bouger souvent pendant la journée. Les activités physiques contribuent également à la santé mentale (effet anxiolytique et antidépresseur) et activent les sirtuines».

Comment savoir si l’on vieillit bien ?

«Avec le test AA/EPA qui évalue le rapport entre oméga 6 ou oméga 3. Ce rapport doit être compris entre 1,5 et 3,0 mais il est presque toujours beaucoup plus élevé en faveur des oméga 6, ce qui indique la présence d’une infl ammation silencieuse (liée à l’alimentation). Mais on peut mesurer la résistance à l’insuline ainsi que l’homocystéine qui est un marqueur de la santé de l’ADN et cardio vasculaire. Aujourd’hui, on est en mesure de connaitre son âge biologique, véritable marqueur de sa santé future. On peut ainsi en changeant son mode de vie avoir un impact très important sur cette mesure et miser sur une longévité en bonne santé. Tout ce qui est mesurable est améliorable !

Peut-on donc arrêter le temps ?

« L’arrêter non, revenir en arrière oui ».

Qu’est-ce que ça veut dire ?

«Je fais évidemment référence à l’âge biologique, pas à l’âge chronologique».

Cent vingt ans de «longévité en bonne santé» est un objectif ambitieux. « Le plus sûr moyen d’échouer est de ne pas essayer ».

 

1. Une cellule progénitrice est une cellule biologique qui, comme une cellule souche, a tendance à se différencier en un type de cellule spécifique, mais est déjà plus spécifique qu’une cellule souche et est poussée à se différencier en une cellule cible; une progénitrice ne peut se diviser qu’un nombre limité de fois.

2. La baie de maqui [Aristotelia chilensis] est un anti-oxydant puissant. Sa consommation régulière apporte de nombreux bienfaits et est une excellente source de vitamines, de potassium, de calcium et de fer. Elle pousse sur un arbrisseau dans les régions volcaniques et luxuriantes de Patagonie, d’Argentine et du Chili, des zones géographiques extrêmement propres et fertiles.

2023 | ANTI AGE MAGAZINE #49 •

 

Besoin de conseils personnalisés ?

La Clinique Omorfia met tout en œuvre pour vous accueillir dans un cadre chaleureux à Lille.

Un médecin sera à votre écoute pour vous satisfaire et vous conforter dans vos choix.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

La Rosacée

11 Sep 2023

La rosacée est une maladie cutanée chronique et gênante de la peau. Elle atteint deux à trois pour-cent de la population, en général de 30 à 60 ans et deux fois plus les femmes que les hommes . 
La...

La Hyaluronidase

25 Août 2023

La Hyaluronidase c'est quoi ?
L'injection d'acide d'hyaluronique, peut nécessiter dans un second temps une correction.
Soit parce que le geste a été pratiqué par un non-professionnel et a entrainé ...

La Cryolipolyse - Cristal Pro

06 Juil 2023

Comment est née la Cryolipolyse?
La cryolipolyse est née en observant que les joues d’enfants à qui l'on prescrivait des sucettes glacées pour douleurs dentaires se creusaient.
De même, les cavaliè...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.