Peeling

La peau est constituée de trois couches superposées : l'épiderme, le derme et l’hypoderme. L'épiderme est la mince couche en contact avec l’extérieur. Un peeling chimique consiste à appliquer sur la peau un ou plusieurs principes actifs dont le but est de provoquer une exfoliation d’une ou plusieurs couches, créant ainsi une régénération de l’épiderme et une stimulation du derme (épaisseur et élasticité), avec production de fibres élastiques et de collagène. Le peeling permet de corriger le désordre pathologique ou esthétique initial. Il estompe certaines imperfections superficielles de la peau comme les taches, certaines cicatrices, les pores dilatés. Il entraine un renouvèlement cutané plus ou moins profond.

La profondeur du peeling est déterminée par l’agent chimique et sa concentration. A chaque type de pathologie correspondra une profondeur optimale de traitement.

Lors de la première consultation avec le médecin, il déterminera le choix du peeling.

Le peeling à l’acide glycolique

La substance la plus couramment utilisée est l'acide glycolique. Celui-ci est un « acide de fruit » extrait de la canne à sucre, qui diminue l'adhésion des cellules cutanées constituant la couche cornée, la plus superficielle de l'épiderme. Il élimine donc les couches superficielles de l'épiderme et stimulent la formation de collagène.

La séance dure environ 30 minutes. 3 à 6 séances espacées de 15 jours à 3 semaines permettent d'obtenir une peau lisse, éclatante, rajeunie, des pores resserrés et un teint lumineux, plus homogène. Une manière légère d’avoir « bonne mine » sans substance toxique ni même de risque d’allergies.

Le peeling à l’ Acide trichloracétique (TCA) :

Le peeling à l’ Acide trichloracétique (TCA) est un peeling est plus efficace. Il élimine l'épiderme et la partie haute du derme.

Il agit contre la peau terne, un teint irrégulier, le tabagisme, les pores dilatés, l’acné à comédons, le masque de grossesse et les taches brunes, il améliore le teint et le grain de la peau. Il est efficace contre les ridules diffuses et le vieillissement lié au soleil. Il permet le renouvellement des 2 couches supérieures de la peau : l’épiderme et le derme superficiel. Rajeunissement de 2-3 ans de l’aspect de la peau.

La séance dure environ 30 minutes. L’application peut générer une sensation de brûlure relativement intense et disparaît dès le rinçage du produit. Elle ne nécessite pas d’anesthésie.

Les indications

  • Le coup d’éclat »,
  • La peau grasse épaisse à pores dilatés.
  • La peau de fumeuse.
  • Traitement complémentaire de l’acné, en particulier de l’acné micro kystique, des cicatrices d’acné excoriées et pigmentées.
  • Les pigmentations hormonales comme le masque de grossesse.
  • Les premiers signes du vieillissement cutané liés au soleil (irrégularité du teint).
    Le but est un rafraîchissement cutané pour améliorer la texture, homogénéiser le teint et obtenir un éclat de la peau.

La préparation de la peau dans les Peelings

La préparation de la peau a un double rôle :

Si on regarde la peau non préparée à la loupe : l’épiderme apparaît irrégulier, craquelé, déshydraté, donnant un aspect de terres desséchées et crevassées, ainsi la préparation est chargée de rendre plus régulière la surface de la peau avant l’application du peeling médical.

Par ailleurs, un autre risque est le rebond mélanocytaire. Ce phénomène est lié à une excitation des mélanocytes par le produit utilisé pour le peeling et se traduit par une coloration de la peau après le peeling. On utilise donc la vitamine A acide ou Trétinoïne qui accélère le turn-over cellulaire, active la multiplication des cellules jeunes au niveau de la couche basale et l’élimination de cellules kératinisées en surface pour le premier problème.

Pour éviter le rebond pigmentaire, on utilise des substances dépigmentantes.

Déroulement de la séance

On commence la séance par un démaquillage soigneux. Un produit contenant de l’acide glycolique est appliqué. Ensuite, on applique le produit à l’aide d’un pinceau. Une sensation de picotements, de démangeaison, d’échauffement apparaît en fonction de l’actif utilisé. Le produit est enfin neutralisé à l’aide d’une solution adaptée.

Les suites

Pour le peeling à l’acide glycolique, les suites sont marquées par un rosissement de la peau et une desquamation. Il ne demande aucune éviction sociale. Des crèmes hydratantes et cicatrisantes sont préconisées ainsi qu’une protection solaire d’indice SPF 50+.

Pour le peeling plus profond, une sensation de picotement peut persister les premières heures. Un erythème et parfois un oedème apparaissent. Une éviction sociale de 5 jours est possible. Il est également indispensable d’utiliser des crèmes cicatrisantes ainsi qu’une protection d’indice SPF 50+. Le peeling superficiel pour être efficace doit être renouvelé 4 à 6 fois, espacé de quinze jours.

Les contre-indications

  • Grossesse et allaitement.
  • Herpes récidivant (Traitement préventif nécessaire).
  • Dermatose chronique (psoriasis, eczéma, urticaire chronique)
  • Allergie à l’un des acides chimiques.
  • Diabète insulinodépendant.